Une histoire de famille !

Suite du projet Dactylo Run. Papa découvrait donc le codage…

Nous sommes partis d’une idée toute simple, enfin, qui nous paraissait la plus accessible…  Faire courir un bonhomme sur un chemin et pour le guider, il faut appuyer sur la touche correspondant à la lettre qui apparaît sur une pièce.

Avant de prendre la décision de développer le jeu, nous avions regardé et testé les méthodes en ligne. Malheureusement, nos enfants ne les ont pas trop appréciées. Pour notre part, nous avons préféré développer l’apprentissage ligne par ligne (comme maman l’a appris à ses 12 ans) plutôt que lettre par lettre.

Et donc… Monde 1 : la ligne du milieu – Monde 2 : la ligne du haut – Monde 3 : la ligne du haut et du milieu – Monde 4 : ligne du bas, etc. Mais également des niveaux, qui vont permettre d’augmenter la vitesse.

Le jeu devait être disponible très rapidement pour que les enfants puissent s’exercer. Ils ont commencé l’entraînement sur un chemin blanc, sans décors, avec un personnage plus anguleux.

Toute la famille s’est prise au jeu de l’améliorer !

 » Tu ne veux pas rajouter la barre d’aide reprenant les lettres sur l’écran, ils auront un point de repère sur l’écran et peut-être moins envie de regarder le clavier. »

 » Un décor de ville ? Et pourquoi pas sous l’eau ? Un magasin pour changer les tenues ? Je préfère bleu… Et les obstacles pour la barre d’espace, tu laisses une barre noire ?

 » Je viens de faire une musique sur Groovepad pour le jeu « 

Egalement, nos parents qui ont testé et se sont amusés sur Dactylo Run en nous apportant de nombreux et fructueux conseils.

Et enfin de la famille plus élargie pour le tester et avoir un précieux avis.

Le projet continue son chemin, les idées sont bien présentes… nous poursuivrons le développement avec beaucoup de passion et d’enthousiasme sur notre temps libre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *