Si nos enfants pouvaient maîtriser le clavier de l’ordinateur comme ils gèrent leur manette de jeux !

Le regard fixé sur l’écran, des petits doigts manient avec agilité la manette de la console de jeu. Mais devant un ordinateur, le regard fixé sur le clavier, deux doigts hésitants cherchent désespérément les lettres pour écrire un mot.

Dans notre quotidien numérique,  l’apprentissage de la frappe à 10 doigts ne s’avère-t-il pas nécessaire ?  

clavier aide

N’avez-vous jamais levé les yeux au ciel d’étonnement en regardant votre enfant envoyer un courriel à son professeur durant le confinement ? B… o… n… j… o… u… Vous en avez ri ou pleuré ?

Pour notre part, nos enfants mettaient plus de temps à rédiger le courriel qu’à réaliser les travaux demandés.

Nous avons donc décidé d’ajouter, à la maison, une nouvelle matière au cursus classique, l’apprentissage de la dactylographie ou encore de la clavigraphie ou tout simplement frapper à dix doigts sur un clavier sans regarder les touches.

Et oui chers parents, ne croyez pas que la maîtrise de la manette soit innée chez votre jeune !

Les développeurs prévoient souvent un niveau dit “d’initiation” dans les jeux vidéo. Cette première étape permet de prendre connaissance de l’interface, du fonctionnement, des réponses des manettes pour pouvoir assurer dans le jeu. Le mode d’emploi ne se lit plus, il se joue et s’expérimente !

Et si un projet pédagogique s’appropriait les codes des jeux vidéo pour apprendre cette nouvelle compétence de maîtriser le clavier, accessible à tous et surtout nécessaire dans notre environnement technologique actuel.

Devez-vous réfléchir pour écrire “Bonjour” ?

Un univers 3D, des graphismes amusants, des pièces à récolter et surtout à échanger dans une boutique, choisir la couleur du personnage, appuyer sur les bonnes touches au bon moment, des niveaux challenges, etc.

Autant de codes que les jeunes recherchent dans les jeux vidéo, adaptés à l’apprentissage de la dactylographie. Dactylo Run a été inspiré par les enfants et développé par des parents eux-mêmes bercés par cet univers vidéoludique.  

Le jeune apprend à connaître et à s’orienter sur le clavier. A force d’entraînement, comme pour toute formation, le clavier devient le prolongement de ses doigts, sa manette de jeu. N’est-ce pas une maîtrise élémentaire dans ce quotidien numérique ?

Nous ne réfléchissons pas pour écrire à la main, pourquoi n’en serait-il pas de même pour taper au clavier ?

Pour conclure, nos “natifs numériques” jonglent parfaitement avec les aptitudes relationnelles liées au numérique.  Ils seront naturellement les meilleurs conseillers quand nous sommes perdus sur les réseaux sociaux.

De notre côté, nous pouvons leur apporter notre expertise sur les compétences techniques pour un usage numérique efficace et agréable. Enseigner avec le numérique est certainement une source de motivation pour les enfants. Et si enseigner le numérique était un bénéfice pour l’avenir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *